Phuket 346
B&B design dans une maison sino-portugaise historique

C’est une maison bleue adossée à la plus jolie artère de Phuket Town, Soi Romanee, ses cafés design et ses galeries d’art. C’est là que se cache Phuket 346, un B&B discret, secret, qui dévoile son architecture traditionnelle aux rares privilégiés séjournant dans l’une de ses trois chambres, à la déco résolument arty.

Phuket 346, Guesthouse à Phuket Town

C’est arrivé par hasard. Comme souvent le sont les plus belles découvertes en voyage. Nous fuyions les plages bondées du sud-ouest de l’île pour une bonne bouffée de vieilles pierres. Phuket Town ne nous a pas déçus.

La petite capitale insulaire nous regarde du haut de ses 200 ans d’histoire et distille partout son riche héritage, celui des marchands chinois et malais venus dès le début du dix-neuvième siècle, y exploiter les mines d’étain, bientôt rejoints par les Indiens, les Portugais, les Arabes qui sculptent un formidable melting pot culturel que l’on savoure à chaque stand de rue mais aussi à l’ombre son architecture unique.

Phuket Town, capitale de l'île de Phuket
Ruelle de Phuket Town, Thaïlande
Héritage chinois qui se mêle à l'architecture portugaise

Si Phuket Town est un écrin, Soi Romanee est son bijou….

C’est dans cette ruelle, entre Thalang et Dibuk, que se dresse le café de Mike. La tête dans les riches ornements des « shophouses » historiques, nous nous arrêtons sur la terrasse y siroter un café trop sucré au lait concentré, comme le boivent les locaux. Il nous propose d’entrer.

Soi Romanee, ruelle historique de Phuket Town
Latte macchiato dans un bar de Soi Romanee
Stand de snacking local

C’est la première fois que nous pénétrons dans l’une de ces maison historiques, anciennes boutiques construites à l’arrivée des premiers marchands étrangers, qui empruntent au style de l’Asie (Chine) et du sud de l’Europe (Portugal).

Au rez, une longue pièce s’étire jusqu’à la cuisine, tout en longueur. Des tableaux s’accrochent aux murs et des sculptures se dispersent entre un confortable salon. Ainsi, le café est également une galerie qui expose l’avant-garde de la scène locale d’art contemporain.

Terrasse extérieure du Phuket 346, sur Soi Romanee
Au rez, la galerie d'art contemporain

Plus loin que la cuisine, un puits de lumière. On lève les yeux, c’est bien à ciel ouvert que s’évade un vieil escalier en bois grinçant. À ses pieds, un bassin dans lequel le propriétaire a plongé quelques poissons rouges. « C’est ainsi que les maisons étaient ventilées et refroidies. Le bassin jouant le rôle de climatiseur. » Et ça fonctionne.

Grimpons les marches délicates. Là haut, la maison accuse son étroitesse. Trois portes massives nous regardent. Les trois chambres de ce qui est, donc, également une guesthouse.

Les chambres sont petites mais décorées avec goût. En guise de tête de lit, un patchwork de photos vintage en noir et blanc. Un lit immaculé et un fauteuil vert pomme face à la large fenêtre qui regarde la ruelle. À l’autre bout de la pièce, une petite salle d’eau fonctionnelle et un autre pan de mur au vert acidulé. On s’y sent immédiatement bien.

Détail d'une chambre du Phuket 346
Collage inspiré d'images vintage accoudé au lit
Dans l'une des chambres cosy-design de la guesthouse

Le temps d’annuler nos nuits sur la côte trop électrique et nous revoilà, prêts à découvrir chaque recoin de cette ville surprenante ; le marché aux herboristes chinois, les édifices centenaire de Thanon Thalang ; les cafés épicuriens où la délicatesse thaïe exulte dans les décors caramélisés d’un latte macchiato ; le Blue Elephant, seul restaurant habilité à servir la cuisine royale thaïe…

Édifice au coeur du centre historique de Phuket Town
Coca-cola, en mode thaï
Sortie de l'école
Guide de voyage : Patong, Phuket, Thaïlande

Sur ce thème
Guide hype & Fun à Patong, Phuket

Patong en mode tour à tour zen, foody, électrique, pointu : découvrez notre guide de bonnes adresses dans la plus grande station de l’île de Phuket. Restaurants, hôtels, shopping, plages, sorties, bars…

Museaux de porc et croissants français

Le lendemain matin, Mike nous propose de l’accompagner au marché, le plus important de l’île. Les odeurs sont parfois difficile à soutenir de si bonne heure, alors que museaux de porcs, pêche du jour et insectes grillés s’exposent sur les étals. Mike achète des pâtisseries locales aux fruits et riz gluant et de quoi préparer un bouillon d’herbes, champignons et crevettes, le petit-déj classique à Phuket Town. Sur la route du retour, il a la délicatesse d’acheter quelques croissants dans la boulangerie française du centre historique. Il n’aurait pas fallu, ce petit-déj local, sucré salé, est un délice.

Et voilà comment, en musardant d’une ruelle à une autre, sans attente, sans envie, nous avons découvert le plus bel endroit de notre séjour sur l’île.

Dès 1300 bahts, env. 35€, Réserver sur Booking

2018-02-09T09:18:47+00:00